discussion « Collaboration horizontale », Navie et Carole Maurel, Delcourt Mirages, 2017



Dans cet album le scénario de Navie revisite cette période sombre que fut l’occupation nazie. La thématique n’est pas nouvelle puisqu’il s’agit de s’intéresser aux relations amoureuses entre françaises et soldats ennemis, mais son traitement est efficace.

« L’amour c’est risqué et tu peux te faire mal. »

Le récit s’ouvre dans une période plus proche de la nôtre. Adolescente en mal d’amour, Virginie s’épanche auprès de sa grand-mère. Cette dernière accepte alors de se confier quitte à braver les convenances et les secrets de famille. Elle évoque son mariage dénué d’amour avant de revivre des souvenirs plus âpres mais aussi plus intenses.


C’était en juin 40, certains capitulaient et pactisaient avec l’ennemi, tandis que d’autres entraient en résistance. Simone était déjà une ado rebelle, celle qui porterait deux ans plus tard des pantalons et tiendrait tête à sa mère pour devenir une artiste plutôt qu’une femme forcément respectable. Elle profite de son insouciance avec son amie Joséphine, et leur amitié est l’occasion pour l’auteur d’évoquer la situation des artistes en rêve de reconnaissance dans un contexte aussi bouleversé.
Le destin des deux jeunes femmes va étrangement croiser celui de Rose, une voisine dont l’époux est prisonnier en Allemagne, du jeune Lulu mais aussi les regards moins bien intentionnés d’Andrée, la concierge ou de Léon.
Dans une grande économie de dialogue, Navie aborde la question d’un féminisme naissant et accorde une large part aux amours, sinon interdites, du moins dangereuses pour la plupart.

« Quand on te fait mal, c’est pas de l’amour Joséphine. »

« Sois heureuse d’aimer, choisis toujours la vie. »

J’ai apprécié la variété du dessin et la mise en couleur de Carole Maurel. Son trait est assez précis, ses personnages expressifs. Au-delà de la critique des esprits délateurs, le scénario est un bel hymne à l’amour et aux femmes.

Lecture effectuée dans le cadre de hébergée cette semaine Chez Mo

19 commentaires

  1. un bien bel album que j’ai lu il y a quelques jours, ce sera une de mes prochaines BD de la semaine! je te rajoute en lien!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s