discussion « Monsieur Le Prof », Flammarion, 2016


monsieur-le-prof

Un peu d’humour ne fait pas de mal, d’autant que j’ai décidé que 2017 rimerait avec bonne humeur. Je me propose donc de vous faire découvrir un petit ouvrage sympathique, « Monsieur Le Prof » illustré par Enora Chamiot-Poncet.
Voilà ce qui arrive quand on passe Noel avec une ancienne élève, excellente mais quelque peu espiègle et taquine ! Merci Lindsay !
Qui est donc Monsieur Prof ? Tout simplement un enseignant d’anglais qui officie en banlieue parisienne et qui partage ses petits « bonheurs » sur internet. Il ne compte pas moins de 140000 abonnés sur son site.

L’ouvrage, qui se présente comme un agenda parsemé de notes, comporte des listes d’élèves fictives, des analyses de classes, des plans de classes, un emploi du temps (qui plairait aux 800 000 Feignasses qui occupent Facebook), des conseils à ne pas forcément suivre, ainsi que différentes rubriques qui traduisent avec humour et distance l’existence de ces bons à riens, des enseignants : les corrections de copies, les bulletins à remplir, les conseils de classe à assurer mais aussi les dépressions et l’épineux problème des mutations. Inutile de préciser que Monsieur a un petit côté potache qui n’est pas pour me déplaire en cette dernière semaine de vacances.

monsieurprof1

« La seule chose qui me motive à me lever chaque matin, c’est de savoir à quel point mes élèves seraient heureux si j’étais absent. » (eh oui, il entretient aussi un zeste de sadisme pour ne pas faillir à la réputation faite aux enseignants !)

Manifestement l’élève Enzo est sa bête noire, un énergumène qu’il convient de neutraliser, mais c’est loin d’être son seul problème. Courir après les codes pronote, self, portail et photocopieuse, mais aussi les clés, les craies et les crayons suppose qu’il soit en bonne forme physique. Outre la gestion des cours, les préparations et les corrections, il doit aussi exercer son sens de la psychologie : établir un plan de classe ne va pas de soi, négocier avec sa direction non plus. Il devra pourtant rester zen et se souvenir « qu’un cours de sixième sans trousse qui tombe, ce n’est pas un vrai cours de sixième ». Le yoga peut s’avérer d’un bon secours ! On évitera peut-être le psy …

monsieur-le-prof-500x426

Il est probable que certains enseignants riront jaune, cette lecture est quelquefois acide ; mais comme il est encore permis de rêver, on peut espérer que certains profanes comprendront mieux les arcanes de la profession et réviseront leur copie.

Pour découvrir Monsieur Prof, cliquez ici

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s