discussion « Baby-Foot », Kris et Vincent Bailly, Futuropolis, 2014


babyfoot

Après m’être régalée avec le diptyque consacré à l’adaptation d’Un sac de billes (de Joffo), j’ai récidivé avec le troisième opus, « Babyfoot » publié chez Futuropolis en 2014.

Tout comme le roman, l’album nous plonge dans le Paris d’après guerre, sa reconstruction difficile et les pénuries, mais aussi le bonheur d’une liberté retrouvée. Nous suivons essentiellement notre ami Joseph et ses comparses.

A l’entente du récit, ce garçon que les événements ont poussé à grandir trop vite, peine à supporter l’autorité. Rien ne va plus avec sa famille. En bon adolescent qu’il est, il se fiche bien de son certificat d’étude et refuse de devenir coiffeur. Lui qui a dû développer des trésors d’inventivité et de débrouillardise, conçoit mal de se contenter du salon et d’inscrire ses pas dans ceux du père défunt ou de ses frères. Son rêve à lui, c’est de briller sur les rings de boxe ! A moins qu’il ne fasse carrière chez ses « Amerloques » qui le fascinent tant.

Il trouve bien plus agréable de hanter le quartier Montmartre, de faire les 400 coups avec les copains, de débattre de l’affaire Petiot ou de resquiller au cinéma.

Devenu le roi de la combine, il monte différents petits business clandestins. Le commerce de chewing-gum et de cigarettes n’a plus de secrets pour lui, surtout lorsqu’il rencontre en Mickael un pourvoyeur idéal. Frondeur, il ne s’en laisse jamais conter.

Kris signe un scénario à la mesure de l’adolescence, vif, drôle, touchant. En quelques planches, il retrace à la fois le quotidien de ces gosses de rue, cette camaraderie, et l’ambiance de ces temps encore agités. Le dessin, fort dynamique, de Vincent Bailly, colle parfaitement au tempo du récit. Le graphisme, tout en finesse, rend hommage tout autant aux personnages qu’au XVIII°. Le jeu des couleurs, entre pleine lumière et extérieur nuit, suggère doucement les paradoxes qui accompagnent cette adolescence.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s