discussion « Apache », Alex W. Inker, Sarbacane, 2016


Si une plongée dans le Paris underground des années vous tente cet album est pour vous.

apache1

L’essentiel du récit s’organise comme un huis-clos dans un bar de la Bastille dont le garçon est un ancien bagnard. Au menu TSF, picon citron et les bavardages du tenancier en prime.

Suite à une panne de voiture, Eddy et sa jeune compagne, une  métisse pas du tout farouche, débarquent dans le bar en cette grande nuit de Longchamps. Eddy n’a de cesse d’écouter les résultats des courses dont il se voit privé.

Le micheton s’agace des conversations de sa donzelle avec le garçon. Ce dernier semble la trouver à son goût, tandis qu’elle lit ses tatouages comme on déchiffrerait une histoire dans un livre. Les tensions croissantes ne font que s’aggraver lorsque surgit Raoul, le chauffeur d’Eddy, fort intime avec la jeune femme.

Alex W. Inker joue des récits enchâssés pour ralentir le rythme d’un scénario trépidant et maintenir un certain suspens. Le lecteur se balade alors à Cayenne, sur des rings de boxe mais aussi dans le monde des apaches, ces voyous de la Belle Epoque. Il recrée un Paris canaille assez convaincant, notamment par ses dialogues à la gouaille savoureuse. Ces atouts atténuent le manque d’originalité de l’intrigue. La thématique du voleur volé n’est en effet pas très nouvelle.

Les couleurs du dessin, un peu trop rouge-ocre, ne m’ont pas séduite, mais j’ai apprécié la variété des plans, les emprunts au cinéma et le jeu sur la taille et la forme des vignettes. Le trait, sans être fin, s’illustre par son dynanisme et un sens original des détails.

apache2

Je ne garderai pas forcément un souvenir inoubliable de cet album, mais j’ai passé un bon moment en compagnie de ce quattuor infernal.

 

Lecture effectuée dans le cadre de la-bd-de-la-semaine hébergée cette semaine chez Moka du blog Au Milieu des livres

14 commentaires

  1. Rhaaa…. je crois que je préfère mon Petit Papa Noël ! Les dessins ne m’attirent pas mais j’ai déjà eu des albums coups de coeur dont les dessins ne me plaisaient pas du tout. Donc, je ne la jugerai pas la dessus. L’histoire peut m’intéresser… Mais je viens de regarder le site de ma biblio et ils ne l’ont pas. Je garde alors dans un coin de ma tête…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s