discussion « Les séparées », Kéthévane Davrichewy, Wespieser, 2011


 

Leur entourage était unanime, Alice et Cécile appartenaient à la catégorie des inséparables. Malgré leurs différences sociales et familiales, elles partageaient tout depuis l’école primaire, les passions, les cours, les récrés, les potins, les nuits, les vacances et les aspirations.

Lorsque le récit s’ouvre, le soir de l’élection de François Mitterrand en 1981, elles parlent et pensent à l’unisson, davantage préoccupées par leur bac de français que par la liesse populaire qui s’empare des rues parisiennes. Quelques pages plus loin, et trente années plus tard, loin de cette communion originelle, elles s’expriment désormais à deux voix. Alice se remémore le temps passé et leur amitié alors que sa vie bascule et qu’elle quitte son mari. Cécile, dans cet entre-deux qu’est le coma, hésite entre la vie et la mort et s’adresse à celle qui fut son âme sœur, dans l’espoir de la voir réapparaitre, comme si elle seule pouvait constituer sa raison de vivre. La narration, qui se joue des époques, prend alors les allures d’une énigme. Le lecteur s’interroge : quel événement majeur a-t-il bien pu les brouiller ? Qu’est-il véritablement arrivé à Cécile ?

Kéthévane Davrichewy, qui nous offre ici un beau roman sur l’amitié, construit l’intrigue d’une main de maître, invitant, tant les personnages que le public, à reconstruire bribe par bribe l’histoire de ce lien fort. Les analyses psychologiques sont d’une grande finesse et l’écriture s’avère très convaincante sans jamais en faire trop.

Je ne saurais trop vous conseiller cette lecture d’une grande humanité.

 

3 commentaires

  1. Je l’aime d’amour cet auteur, et ce livre arrive juste après « la mer noire » … Tu sais qu’elle sort un roman sur Barbara en octobre ? J’ai hâte …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s