discussion Mon moi après mois, My May


Sur une idée de Moka du blog  des livres

Aborder le mois en mode vacances studieuses/ Savourer un concert de jazz/  Farnienter de temps en temps/ S’immerger dans la réforme/ préparer une formation à ce sujet/ Préparer une inspection/ Soutenir le moral des troupes/ Faire le point sur les méthodes et les contenus/ Envie de beaucoup modifier/ D’aller vers du nouveau/ Peiner à lire autre chose que des BD, faute de temps véritable pour m’immerger dans d’autres univers que celui de mon quotidien/ Trop peu dormir/ Gamberger/ Manger n’importe quoi/ Fumer trop et se promettre chaque jour de rectifier cela/ Promesse de Gascon forcément (que les Gascons me pardonnent!)/ Se souvenir du vieux dicton français  qui veut qu’en avril on ne se découvre pas d’un fil et se dire qu’à Curepipe,c’est en Mai/ Prendre de plein fouet l’hiver austral/ Rallumer le chauffage d’appoint dans la salle de bain/ Se consoler en songeant que c’est l’occasion d’enfiler les pulls loose qu’on a tricotés/ S’engoncer dans ses écharpes aussi/ Retrouver une classe motivée/ Accueillir un inspecteur/ Jeter aux orties son scénario pédagogique au bout de quelques minutes et se laisser porter par le tempo et l’envie forte des élèves de s’exprimer/ Remercier secrètement Ivo Von Hove et Sivadier pour leurs Misanthrope(s) déjantés qui ont tant délié les langues et les esprits/ Savourer pleinement ce moment d’échanges avec 23 ado/ Echanger ensuite avec un inspecteur novateur et me nourrir d’idées nouvelles/ Lâcher un peu prise/ Me dire que Mai rime décidément avec travail, trop/ Choper la crève sans trouver le temps ou l’énergie de consulter/ Décliner la quadrature du cercle , vicieux bien sûr/ Végéter/ Bien rire durant le spectacle de théâtre des premières/ Ecrire un peu et découvrir par hasard Emile et Léa, deux personnages qui vivront peut-être un peu plus longtemps que les autres/ Se dire qu’il est temps d’investir et écumer, assez vainement, les annonces immobilières/ Hésiter sur la région/ Tenter de se projeter dans un avenir flou/ Songer à tout ce qu’il faudrait réformer dans mon existence/ Le temps est venu/ Mettre au propre le livre de l’atelier d’écriture réalisé avec les agents/ Enchaîner les oraux blancs/ Prodiguer les conseils/ Et rêver, rêver encore de vacances.

IMG_0278

5 commentaires

  1. Du travail, du travail, beaucoup de travail… Je ne sais pas où tu trouves toute cette belle énergie ! Allez, bientôt les vacances !
    Bises de Capp

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s