discussion Atelier de Leil (53): Gueules!


Chaque semaine, Leil du blog Bricabook, nous offre l’opportunité de nous exprimer sur une photographie.

Cette semaine, il s’agissait d’un cliché pris en Italie par ses soins, mais mes mots sont sortis du cadre…et des frontières géographiques et temporelles.

Leil53

Gueules!

Gueules d’ébéne façonnées par les flots furieux

Des océans et des temps inhumains.

Regards fiers offerts à un ailleurs,

A des âges meilleurs,

Pour oublier les fers,

Le roulis, le tangage,

Les cahots des jours houleux.

Larmes cicatrices,

Pluie d’amertume silencieuse,

Sel, embruns et douleurs mêlés.

Corps de bois debout

Rougis par le feu et les fouets,

Violentés par le coupant des cannes,

Les langues acerbes et injurieuses,

Les cris hargneux des loups blancs

Qui se meuvent en horde,

Oublieux de toute humanité,

Encore, toujours, demain aussi,

Ici, là-bas.

 

Gueules noires,

Gueules cassées

Gueules de métèque,

Délits de sales gueules,

Crever la gueule ouverte,

Faire la gueule,

Casser la …

Se taper sur…

En prendre plein la …

Se jeter dans celle du loup,

Se payer celle d’un autre…

 

De quoi avoir la gueule de bois,

Dans ce chaos du monde,

Ou pousser un bon coup de gueule !

 

 

 

 

 

 

19 commentaires

  1. Ce visage est tellement emblématique d’une beauté cassée, abimée, qui resiste de toute la noblesse de son âme, que je comprends, je ressens profondément où est parti ton texte, la colère qui te portait en l’écrivant, l’hommage rendu à tous ceux qu’on a vendu, détruit, séparé, exilé, maltraité, au prétexte qu’ils n’étaient pas comme « nous » et ne ressentaient donc rien….C’est un texte qui laisse un goût amer car ce n’est pas du passé seulement dont tu parles…..

    J'aime

    • Oui je voulais en effet relier le passé que l’on voudrait parfois refouler à un présent que l’on n’accepte pas toujours d’affronter dans sa vérité.

      J'aime

    • Conditionnée par 30 ans de vie dans les îles, peut-être, j’y ai vu une figure mémorielle ….un hommage à cette monnaie d’ébène susceptible d’incarner d’autres maux.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s