discussion « Seuls » Tome 1 La Disparition, Gazotti et Vehlmann, Dupuis 2006


Seuls

Un soir d’été à Fortville chacun rentre chez soi, décidé à se détendre après sa journée de travail. Le ciel est étrange et il fait particulièrement chaud. Tous ignorent encore que le monde aura considérablement changé le lendemain matin.

Lorsqu’Yvan, Terry, Dodji, Leila la bricoleuse et Camille la bosseuse, 5 gosses ne se connaissent pas encore, se réveillent, les autres ont tous disparu, la télévision et la radio ne diffusent plus rien, internet n’est plus opérant. Un silence pénible et inquiétant domine la ville. Entre « grande trouille » et suppositions plus ou moins fantaisistes ils font vite connaissance. L’apprentissage de la vie sans adultes prend alors des allures d’Odyssée périlleuse entre la cuisine et ces animaux sauvages qui semblent tout droit sortis d’un zoo.

 

Le scénario joue sur l’humour à travers les répliques des gosses et leur imagination particulièrement créatrice. Le rythme est enlevé et les amateurs de péripéties y trouveront sans doute leur compte. Dessin et récit sont dynamiques, mais le trait manque un peu d‘originalité. La série compte déjà une dizaine de tomes, je ne suis pas certaine d’aller au bout même si le désir de savoir où sont passés les adultes me tenaille.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s