discussion « Rêves amers », Maryse Condé, Bayard, 2001


revesamers

Faisons aujourd’hui un petit détour par Haïti sous la plume de Maryse Condé qu’on ne présente plus. Elle nous livre le récit poignant de la jeune Rose-Aimée obligée, comme nombre d’autres adolescents, de quitter sa famille et son village de Limbé pour aller travailler à Port au Prince. A l’âge où les occidentaux fréquentent encore l’école et la considèrent parfois comme le bagne, elle doit vivre cette rupture douloureuse et jouer les domestiques chez des patrons peu sympathiques. Au village la sécheresse endémique, la famine et la misère ne permettent plus à ses parents de la garder à leurs côtés. Mme Zéphyr s’annonce comme une voie de salut. Hélas, Rose-Aimée déchantera très vite sans forcément se résigner. Comme beaucoup, elle nourrit l’espoir d’un ailleurs meilleur…

Le récit, publié en 2001, se construit comme une tragédie et porte un regard empreint d’humanité sur ce pays en souffrance et sur le sort de ses aspirants à l’exil. C’est une bonne façon d’aborder avec vos enfants certaines questions d’actualité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s