discussion Festival dan Kapital (suite) La vieille prison


Le pari était original et audacieux, le succès fut grandement au rendez-vous si l’on en croit la foule massée derrière les barrières en attendant son tour.
C’était une bien riche idée que de métamorphoser le temps d’un festival la vieille prison et sa soixantaine de cellules en galerie d’art. Chacune des cellules fut attribuée à un artiste, à charge pour lui de traiter la thématique de l’Evasion dans une approche contemporaine.
J’ai adoré le lieu, le concept , cette conception de l’art comme exutoire à l’ennui carcéral…
Merci à Krishna Lutchoomun, le commissaire de l’exposition.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s