discussion « L’indivision », Springer et Zidrou, Futuropolis, 2015


 

 

C’est un billet de Stéphie du blog Mille et une frasques qui m’a incité à découvrir cet album de Springer et Zidrou.

Ces deux là ont le courage, d’aucuns parleraient d’audace, de s’attaquer au tabou de l’amour incestueux, un inceste d’autant plus gênant qu’il n’est pas subi: Virginie et Martin s’aiment d’un amour fou, l’adjectif était à considérer dans une double acception. Il est en effet question d’intensité, de puissance du sentiment, d’une attirance inouïe, ce qui ne permet pas d’oublier qu’il est condamnable au regard de la morale et de la loi.

Les protagonistes cherchent pourtant à échapper à ce lien désespéré. Virginie est mariée et mère de famille. Martin s’évade sur les mers, nettement moins convaincu par la nécessité de la rupture. Ceci explique son attachement à la maison de leur enfance, à cette indivision qui les oppose.

Le scénario tient la route, même s’il manque à mon sens une certaine épaisseur. Il a le mérite de braver les interdits et de s’intéresser au sujet sans concession. J’aime le regard profondément humain que Zidrou porte sur ses personnages et notamment sur Hubert, l’époux de Virginie.

Je n’adhère pas au dessin de Springer, irrégulier, très dur, anguleux lorsqu’il s’agit des êtres, mais je rejoins l’avis de Stéphie sur son adéquation avec le thème abordé. Le contraste entre les décors et les individus est saisissant.

indivision2

Lecture effectuée dans le cadre de la-bd-de-la-semaine hébergée cette semaine chez Yaneck

9 commentaires

  1. Noté aussi chez Stephie. Le thème ne me dérange pas plus que ça… du coup je me laisserai tenter, même si les dessins, au premier abord, ne sont pas vraiment mon style.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s