discussion « Sept nains », W. Lupano , Roberto Ali


 

Il s’agissait de ne pas se laisser abattre en cette période délicate et douloureuse. Quoi de plus réconfortant qu’un petit plaisir culturel ! Ma commande m’étant enfin parvenue, je n’avais que l’embarras du choix. Décidée à sourire, je me suis tournée vers Wilfrid Lupano, dont je me promettais depuis un moment de découvrir l’univers.

Lupano, qui cultive manifestement le chiffre 7, revisite dans cet album l’histoire de Blanche Neige et les 7 nains en se focalisant sur ces gnomes libidineux « 7 mineurs »  qui sapent « un conte majeur » à cause d’une boutade ridicule lors d’une soirée d’anniversaire. Les voilà condamnés à creuser des galeries et à gérer des organigrammes jusqu’à ce que Blanche, quelques années plus tard, perturbe quelque peu leurs sens puis leur existence.

Loin d’incarner un modèle de candeur, cette dernière, dotée d’une certaine effronterie et d’une paire de seins à faire se pâmer les plus froids, rêve plus d’une vie affranchie que du prince charmant susceptible de lui faire de beaux enfants.

Bref, vous l’avez compris, Le scénariste bouleverse les clichés et détourne les ingrédients du conte en toute liberté et en toute légèreté, non sans une bonne dose d’iconoclastie. Malgré une humeur chagrine et inquiète, j’ai savouré cette liberté de ton, j’ai ri à certains gags et répliques.

Ma bulle culte ? « Donc, t’as des pommes magiques qui exaucent les vœux et tu reste comme ça, vieille et moche, à trimer dans la forêt. J’ai l’air débile à ce point ? »

Je suis moins fan du dessin de Roberto Ali dont le trait manque un peu de finesse à mon goût. Disons que je l’ai trouvé inégal, tout comme les couleurs de Lou.

 

Je vous conseille vraiment cette lecture qui vous permettra de conjuguer plaisir et acte de résistance. Oui oui Lupano, n’est pas daechment correct et c’est sans doute pour cela qu’on l’aime !

7nainsBis

 

Lecture effectuée dans le cadre de  la-bd-de-la-semaine  hébergée cette semaine chez Noukette

13 commentaires

  1. Pour info, le 7, là, ce n’est pas propre à Lupano, c’est juste qu’il a été sollicité pour participer à la collection du même nom/ nombre, qui a déjà 14 albums à son actif.
    Mais sinon, je suis relativement d’accord avec toi. Moins critique envers Roberto Ali, mais sur le scénario, on est d’accord ^^

    J'aime

    • Je ne connais pas les autres, mais je suis assez d’accord pour le potache. Ce n’est pas toujours fin en effet. Je verrai ce que cela donne avec d’autres albums.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s