discussion « Cadavre exquis », Pénélope Bagieu, Gallimard, 2010


Entamons ces vacances avec un album amusant même si je ne suis pas fan du dessin de Pénélope Bagieu, « Cadavre exquis » publié en 2010.

bagieu1

A peine sortie de l’adolescence, Zoé est une jeune femme un tantinet ingénue et peu cultivée. Son job d’hôtesse d’accueil ne la comble pas plus que sa vie amoureuse.

« Potiche d’accueil avec un mec chômeur qui dort en chaussette, c’est pas ça ma vie. »

Elle rêve d’un type gentil et attentionné, « un mec classe » qui lui écrirait des poèmes. Elle aspire à mieux et se dit qu’il est peut-être temps de suivre les conseils avisés de sa copine et collègue, et de se « greffer un peu d’ambition » au lieu de se plaindre.

 Sa rencontre incongrue avec Thomas Rocher  pourrait bien lui donner des idées!!!

Thomas Rocher est un écrivain en panne d’inspiration, condamné à une certaine claustration dans son appartement. Jadis marié à son éditrice, Agathe, il mène une vie austère entre une page désespérément blanche et Gatsby, son vieux chat. Il conjugue aussi avec un narcissisme amer et démesuré.

Certaines rencontres sont hasardeuses, d’autres fatidiques. Celle-ci s’organise autour d’une envie pressante et d’un pacte avec une diablesse ou deux.

Le récit se présente comme une nouvelle variation sur le motif de l’arroseur arrosé. Le scénario est bien ficelé et porte un regard intéressant sur la création littéraire et surtout sa médiatisation.

Bagieu2

 

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s