« Kiki de Montparnasse » au théâtre de la Huchette.


kiki1

Après avoir savouré le roman graphique de Catel et Bocquet publié chez Castermann en 2007, je ne pouvais pas manquer ce spectacle consacré à celle qui fut le modèle et la muse des grands peintres des années folles.
Proposée au théâtre de la Huchette, cette fantaisie musicale d’Hervé Devolder et Milena Marinelli narre l’existence parfois rocambolesque d’Alice Prin, alias Kiki. La mise en scène, tonique et empreinte d’humour, mêle au récit des chorégraphies signées de Catherine Arondel et des chansons. Accompagnée au piano par Ariane Cadier, Milena Marinelli incarne superbement une Kiki comme on l’imagine: gouailleuse, haute en couleurs, espiègle à souhait.

Kiki3

On pourrait regretter une narration trop chronologique, un tantinet académique, mais le dynamisme de l’ensemble, la joie rieuse du personnage et de l’actrice, le jeu des lumières et le décor nous font oublier très vite ce petit bémol. La mise en scène de Pauline Marbot parvient sans conteste à nous immerger dans ce Montparnasse du début du XX°, cette exubérance des années folles et cette vie de bohème. Elle restitue également parfaitement le tempérament de Kiki, modèle certes, mais aussi chanteuse, « amuseuse » de cabaret, toujours soucieuse « de donner de la gaité aux gens ».
On ressort de cette fantaisie pleine de peps reboosté malgré un certain inconfort des fauteuils de ce théâtre.
Pour info: relâche du 30 août au 14 septembre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s