S’imprégner de l’ambiance de Phnom Penh… Jour 1


Ce premier article sera sans doute un peu court, vu l »heure tardive et la nuit bien courte passée dans l’avion.

Nous avons donc décollé de Plaisance hier soir vers 20h40 pour atterrir à Kuala Lumpur à 7h50 heure locale, soit à peine 4 h du matin pour nous. Si de l’extérieur cet aéroport tient du hangar géant, sa modernité « inside » est bien réelle, et j’ai bien cru que nous finirions par rater la correspondance. Passe encore le gigantisme du lieu, mais il y aurait beaucoup à dire sur les indications. Un vrai Labyrinthe!!! Nous avions une escale d’à peine deux heures, mais nous devions récupérer les bagages pour les ré-enregistrer. Ce fut du sport ! Il faut prendre un train pour se rendre à la livraison bagages ….Une heure trente plus tard nous avons posé le pied à Phnom Penh où nous attendait la charmante Sana, qui va nous accompagner durant les 3 prochains jours. Cela promet d’être enrichissant, elle est très bavarde.

Notre premier arrêt fut l’Institut français, un lieu fort actif, qui organisait aujourd’hui un rallye en « thuck thuck » à travers la ville autour de graph’ bien sympathiques. J’ai aussi rendu visite à une chouette librairie proposant des ouvrages dans la langue de Molière, dont certains sur le Cambodge. Je suis tombée sous le charme de la libraire certes, mais aussi d’une splendide BD de Serra dont je vous parlerai ces jours-ci.

IMG_0059

Après une halte à l’hôtel et une douche bienfaitrice, vint le temps de découvrir un premier plat Khmer

 

IMG_0048

avant une très longue balade en thuck-thuck à travers la ville. Nous avions imaginé nous promener à pied, mais la fatigue était telle que nous avons cédé rapidement au charme de ces petites véhicules tous customisés à l’image de leurs propriétaires IMG_0053 .Il s’agissait de prendre la température de la ville et de s’imprégner de l’ambiance. Deux des quatorze millions de Cambodgiens y vivent. La circulation est dense, sans que cela soit invivable.

Traverser relève un peu de l’acte de bravoure: on s’engage finalement et on écarte bien les bras pour signifier que l’on passe. Globalement, chacun nous évite alors. Les sens de circulation peuvent également sembler obscurs…

Fortement déconstruite par le régime de Polpot, la cité est en phase de reconstruction. Beaucoup de chantier sont en cours.

Nous avons d’abord découvert des lieux de culte, des statues , les bords du Mékong

IMG_0146

 

IMG_0118

 

Les fleurs de lotus…IMG_0114

 

IMG_0188

IMG_0188

Notre premier singe….
IMG_0277

Nous avons découvert un fruit bien curieux sans parvenir à en comprendre le nom:
IMG_0238

Chaque point saillant comporte une grosse graine en son sein, dont on extrait l’équivalent d’une grosse cacahuète…

Nous avons surtout déambulé dans une ville contrastée, entre agitation et nonchalance… croisé des gens très très souriants…
IMG_0101

IMG_0194

Nous avons forcément rencontré aussi des miséreux et des âmes perdues, mais la mendicité est rare. Ce qui nous a frappé, c’est cette façon que semblent avoir les gens de beaucoup vivre à l’extérieur, même si la chaleur est assez étouffante.

IMG_0175IMG_0268

5 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s