« La vision de Bacchus » Jean Dytar, Delcourt 2013. Un vrai coup de coeur!


« La vision de Bacchus » de Jean Dytar, Delcourt 2013

Un gros coup de coeur

untitled

Prix château de Cheverny de la BD historique et Prix Ouest-France Quai des Bulles 2014

Jean Dytar et son dessin somptueux nous invite à un périple dans une Venise un tantinet inquiétante en 1510 : des rues étroites et sombres, des hommes au visage masqué curieusement affairés et un homme en proie à des maux de tête. La peste rôde, mais notre jeune peintre, Giorgio de Castelfranco, qui vit avec sa mère, n’en a cure. Son esprit est totalement accaparé par son tableau en cours. Animé d’un incroyable feu créatif, il a le sentiment d’accomplir son grand œuvre. Du point de vue maternel, ce feu semble plutôt le consumer. L’épidémie lui permettra-t-elle d’achever sa toile et de transcrire l’éclat retrouvé de sa première émotion picturale, celle qu’il avait ressentie enfant devant un tableau d’Antonello de Messine ?

Un échange à ce sujet plonge son ancien maître Bellini dans le monde de ses souvenirs, pas toujours glorieux… parmi lesquels sa rencontre avec Antonello en janvier 1475 …Ce dernier, fraichement débarqué de sa Sicile natale avec son fils pour livrer un petit « Saint Jérome » à monsieur Pasqualino. Cette immersion dans l’univers de la peinture renaissante qui cherche à rivaliser avec les flamands est aussi le temps des rencontres avec les commanditaires, les femmes, l’amour, les jalousies et les trahisons.

Le scénario, travaillé et bien ficelé, est intelligent à souhait. L’intrigue s’organise autour de grandes thématiques comme l’amour, la mort, la tragédie et le propos sur l’art pictural ne gâche rien. Le dessin est un ravissement qui doit beaucoup au sens du détail et à un art consommé de la mise en abyme.

« C’est l’effet de présence dont est capable la peinture que nous recherchons tous les deux »

« Je veux vous plonger dans l’état de Bacchus sidéré par la beauté d’Ariane….peindre un tableau si fort que cette vision fugitive soit pour vous une sensation durable à chaque instant renouvelée ».

A lire sans modération aucune !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s