discussion « L’art fait ventre »: une expo surprenante et ludique


Si vous avez l’esprit ouvert et prompt à se divertir vous pouvez vous rendre au Musée de la Poste , 21 Avenue du Maine. Vous y découvrirez un cadre relativement bucolique et des expositions installées dans d’anciens ateliers forts sympathiques. Mais vous pourrez aussi, jusqu’au 20 septembre, réfléchir à votre alimentation…
IMG_0013 IMG_0035
IMG_0047
Jusqu’au 18 septembre prochain, vous pouvez y découvrir l’expo IMG_0011
L’idée de base est la suivante: « La nourriture, c’est une ouverture sur le monde ».
Il s’agit d’associer l’art et la nourriture, ce qui ne devrait pas nous surprendre plus que cela dans la mesure où nous parlons bien d’art culinaire. Un long interview de Tros-Gros, fort intéressant, illustre d’ailleurs bien ce propos en fin d’expo. Vous saurez tout sur l’esthétique et le goût du caillé aux truffes…
La commissaire de l’expo, Josette Rasle, explique que l’idée lui est venue lors des travaux de rénovation du musée. La collection permanente était alors accueillie en résidence au Musée Montparnasse, l’ancien atelier de la peintre Marie Vassilieff, qui y travaillait, y exposait mais y recevait aussi de nombreux artistes à diner. Elle y organisa même des cantines pour les artistes les plus démunis durant la première guerre mondiale.
Force est alors de MONTRER, au sens propre du terme, qu’on ne se nourrit pas seulement pour survivre. Tous les excès sont permis et notre alimentation reflète aussi le monde dans lequel nous vivons, nos sociétés (d’hyperconsommation ou non).
Les 12 artistes ainsi conviés (dont Martine Camillieri, Roseline Delacourt, Stéphane Soulié, Gilles Barbier, Laurent Duthion) multiplient les approches ludiques, critiques, parodiques pour nous inviter à réfléchir sur nos modes alimentaires et leur esthétisation. Un éclectisme riche et fort surprenant! Photographies, tableaux, installations et objets détournés nous plongent dans un univers original, amusant et quelquefois très décalé.
IMG_0046 IMG_0042 Ici le squeletto-Pasta (pâtes en céramique)

IMG_0038

IMG_0029

 

 

 

Un peu de provocation:
IMG_0024

 

 

 

 

 

 

 

 

Quid de la surconsommation?
La « malbouffe », un mythe?
IMG_0025

 

 

 

 

Un peu de parodie…
IMG_0031

 

IMG_0033

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Objets détournés et esthétisme:
IMG_0036 La soupière ventriloque

IMG_0021

 

 

IMG_0026

 

 

Et les plats et autres casseroles animés
IMG_0020 IMG_0022 IMG_0044IMG_0018
IMG_0045 IMG_0038

De nombreux écrans, disséminés au fil de l’expo, permettent également de visionner des approches cinématographiques.
Des performances sont également organisées à plusieurs dates, histoire d’introduire du vivant (cantines-spectacles: banquet agrémentés de spectacles de danse et de musique, démonstrations culinaires…).
Le tout est assez militant, quelquefois sombre (on peut aussi mourir de trop manger…) mais c’est une exposition haute en couleur.

5 commentaires

  1. L’idée me séduit… J’irais bien voir ! Il faut que je me motive pour sortir de mon chez-moi chéri…
    Merci pour tous ces partages séduisants !
    Bises de Capp

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s