discussion Michael et moi (Atelier d’écriture 4)


Cela devient un rituel, le lundi je participe à l’atelier d’écriture de Leiloona, du blog Bricabook

logoatelier Leil

Je vous rappelle le principe: un clic, une photo, un texte.
La photo de la semaine était la suivante

Leil4

Et j’ai eu un peu de mal à trouver l’inspiration, sans doute parce qu’elle ne comportait pas de visage humain….

Michael et moi
J’adorais cette fantaisie qui t’habitait…J’étais fier quand tu m’embrassais aux yeux de tous entre deux chansonnettes au bal du Gui. Tu étais la vedette ! J’aimais bien l’idée d’avoir épousé la vedette. Je me prenais pour la star du village. Tout le monde nous regardait quand nous allions acheter le pain. A la messe, on n’avait d’yeux que pour nous. C’était pareil au Buggy’s, surtout quand tu te trémoussais devant le juke box.
Toute la journée je rêvais de t’avoir dans mon lit le soir ; tu avais d’autres songes, même lorsque nous écoutions notre belge préféré. « Tu as voulu voir Vierzon, et on a vu Vierzon », puis Vesoul, Honfleur, Hambourg, sans parler d’Anvers… Tes mélodies berçaient nos déambulations, mais ta voix est devenue fluette et ce fut l’extinction. Tu n’as plus aimé Brel, tu ne m’as plus aimé non plus. Mariée avec ton Ipod, tu écoutais Michael. Tu t’es mise à porter des jeans rentrés dans de drôles de petites bottes. T’es devenue « l’Américaine »… ils n’en pouvaient plus de te reluquer les gars du village. Toi tu ne les voyais plus. Tu te prenais pour Billie Jean, mais tu ne comprenais pas les paroles. Tu t’es fait faire un gosse par un musicien qui a mis les voiles et tu t’es fait la malle. Tu es partie voir Paris. Moi, je me suis retrouvé avec les jeans , le gosse et les bottes.
Oh qu’est-ce que je me suis senti Bad, very bad ! J’écoutais en boucle Remember the Time et le whisky était devenu mon ami. Mais Black or White, il faut choisir. Un matin j’ai croisé mon reflet dans le miroir et j’ai pris peur. Oh Man!!!! J’étais gris ! Le gosse avait grandi, sans que je le vois ; il me regardait sans rien dire, comme s’il voulait me crier Rock with me, Shake your body !!!!!
On a dansé sur This is it ; on écoutait aussi Beyonce, J.Lo et leur copine Maria… On apprenait l’anglais et la cuisson des hamburgers. Je ne ratais pas un épisode de New York District parce que cette ville est juste mythique. Je disais souvent à Ben : « Un jour j’irai à New York avec toi …Les flaques de peinture sur les murs ont parfois La couleur des sons que tu bois. Et puis c’est tellement grand que vite on oubliera».

Nous avions visité la statue de la liberté et les vestiges du World Trade Center, sans parler des boutiques de la Cinquième Avenue. J’en avais plein les bottes à vrai dire. La nuit était tombée et nous mangions nos hamburgers sur le trottoir devant le Beacon Theater en attendant le début du concert de Michael. Je me laissais gagner par l’ambiance de la ville, comme hypnotisé par ses néons et ses fureurs. Ben photographiait les pubs avec son Iphone, les taxis aussi, sa nouvelle passion. Je les comptais avec lui, en anglais of course. 213 noirs en 20 minutes, 33 jaunes, tiens celui-ci est orange, c’est dingue ! On dirait que ce sont les plus rares. Je faisais semblant de m’y intéresser, juste pour lui plaire… Soudain l’éclair au milieu de la nuit. Comme une apparition…TU étais là telle un fantôme, assise comme une star dans un cab de luxe… J’ai juste eu le temps de penser « I just can’t stop loving you » et tu te tenais là, devant nous, sur la scène… Tu n’as peut-être pas eu de cœur, mais t’es une sacrée choriste ! Alors j’ai ravalé mes envies de Thriller et de Blood on the dance Floor … So Beat it, Just Beat it !

Le 15 mars 2014


Michael-Jackson-Black-or-White-michael-jackson-22908614-1000-1412
https://www.youtube.com/watch?v=Ym0hZG-zNOk

15 commentaires

  1. J’ai eu du mal à tout comprendre, ne connaissant pas les chansons de Mickael (oui, il existe des gens, comme ça… 😉 ), mais j’admire le travail de recherche et d’intégration des titres et de la vie de groupie (d’une choriste qui accompagnait le chanteur?) qui tourne autour. Bravo !

    J'aime

    • Oui c’est cela, la petite groupie française , chanteuse de bal a fini par devenir choriste….mais ce n’est pas trop évident finalement à la lecture du texte.

      J'aime

  2. Ah j’adore ! Et là encore, je trouve que lors de cet atelier vous avez tous pris des chemins différents et souvent remplis d’originalité ! Chapeau pour le renouvellement !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s