discussion « A coup sûr » de Delphine de Vigan, janvier 2014


p

Un excellent premier film ! Affiche-Film-A-coup-sur
Une bonne comédie est quelquefois salutaire… aussi n’ai-je pas résisté lorsque je suis tombée par hasard sur ce film à l’affiche en allant acheter ma lessive. Les films français ne sont pas si fréquents à Maurice et puis j’étais curieuse de découvrir Delphine de Vigan au cinéma. Le premier film d’un écrivain, cela ne se rate pas!

Emma, la belle trentaine, est une winneuse! Parfaite dans son rôle de première de la classe, elle est sortie major de Sciences po et a cumulé depuis les diplômes. Là voilà qui débarque dans la rédaction d’un journal économique aux tendances éditoriales surprenantes! Sa thèse et son double ou triple cursus ne lui seront pas forcément de la plus grande utilité!
L’univers d’Emma oscille donc entre son nouveau bureau, qu’elle partage entre autre avec Tristan, un Eric Elmosnino bien dans son rôle et dans ses baskets, son appartement à l’ambiance aseptisée, et les soirées familiales avec sa mère,Ben et Béné (son frère et sa belle soeur) qui semblent s’être particulièrement bien trouvés.
A priori sa vie roule parfaitement…il ne lui manque finalement plus qu’un homme. Mais c’est là où le bâs blesse justement! Une rapide aventure avec son dentiste sème le plus grand doute dans son esprit et l’entraîne dans une quête des plus cocasses. Leur rencontre hasardeuse sur le fauteuil du cabinet se clôt en effet sur une de ces remarques assassines…une de ces piques qu’on n’oublie jamais, qu’on intègre, et qui conduisent parfois à d’affreux complexes, à de terribles remises en question. Emma serait un mauvais coup!!!
Foncièrement décidée à surmonter cet échec, notre journaliste, que son défunt père a élevée comme une winneuse (il ne faut jamais rester sur un échec!!!), se met au défi de devenir une véritable performeuse, nous plongeant ainsi dans tout un monde du sexe que la ménagère ne soupçonne pas toujours.
Véronique Arne, pleine de charme, et parfois d’une candeur bien à elle, est absolument convaincante et campe à merveille cette femme soumise à la tyrannie de la perfection. Manifestement, le personnage n’a pas encore lu le best seller du moment, « La femme parfaite est une connasse » (moi non plus d’ailleurs!). Le casting est très sympathique. Jérémy Lopez, tout droit sorti de la Comédie Française, est parfait dans le rôle de l’éternel stagiaire fils à papa débile. Didier Bezace se coule bien dans le moule du dirigeant salace et Valérie Bonneton, que j’adore, est juste parfaite dans son incarnation du principe « il faut se méfier de l’eau qui dort ».
Le scénario est bien ficelé, les dialogues fusent avec truculence, et Delphine de Vigan joue merveilleusement bien avec le principe d’anticipation des gags.
J’ai beaucoup aimé l’approche et la critique de cette tyrannie permanente de la perfection (ou de la perfection permanente) à laquelle il est difficile de ne jamais succomber. L’enseignante que je suis a forcément été très sensible à l’organisation hyper méthodique de cette quête: théories, TP, exercices et validation des acquis. C’est juste désopilant!
J’ai vraiment ri aux larmes….

 

4 commentaires

  1. J’avais lu des critiques plutôt acerbes sur le film, je suis contente de lire que tu y as trouvé des qualités, car j’aime Delphine de Vigan et je suis persuadée qu’elle ne peut pas réaliser un film bof bof ; j’espère avoir le temps d’aller le voir. Bises

    J'aime

  2. Tout comme Dolly! Je ne sais pas si j’aurais le temps de le voir au ciné, il m’intrigue c’est sûr: ce n’est pas franchement dans la même veine de ce qu’elle écrit, ses romans sont quand même assez sombres…
    Merci pour ce billet, très éclairant!
    Bisous.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s